Jan Brueghel the Elder c. 1613-1615 Oil on panel 61x90,2 cm

Musée de Flandre de Cassel

Musée de Flandre – Cassel

Poser un regard neuf sur l’art flamand. Tel est le credo du musée départemental de Flandre à Cassel, depuis sa réouverture il y a 7 ans. Un pari réussi. Avec 50 000 visiteurs par an en moyenne, ce musée ne cesse de  nous surprendre.

 Des expositions temporaires audacieuses, des acquisitions régulières, des prêts de grands musées et de collectionneurs réveillent sans cesse une collection permanente exceptionnelle. La dernière acquisition en date, une peinture du 16e siècle baptisée « L’Arrestation du Christ » est l’une des pièces maîtresses de  l’exposition temporaire actuelle, « La Figure ou le reflet de l’âme » consacrée à la représentation de la figure humaine mais aussi la figure divine et la figure mythologique dans l’art flamand. Son auteur, dit le Maître de 1518 est un maniériste anversois, Jan Mertens van Dornicke. Autour d’un Christ au visage serein et résigné, trois personnages créent une composition dense. On admire la finesse des mains du Christ, le drapé de sa tunique. Cette œuvre ouvre une exposition réalisée avec la collaboration du musée des Beaux-Arts de Dunkerque, actuellement fermé. Elle amène à dépasser les apparences du portrait, un genre incontournable dans l’art.

Parce que la peinture flamande ne se résume pas à Brueghel et Rubens, le musée nous invite à nous interroger sur la représentation incarnée dans la peinture religieuse, mythologique et dans les scènes de genre grâce au talent de peintres tels Antoon van Dyck, Jan van de Venne ou Adriaen Thomasz Key.

L’ensemble du parcours conçu au cœur de cet ancien hôtel du 16e siècle amène d’ailleurs à regarder  autrement un art flamand multiple et méconnu. Jusqu’à l’été 2018, huit œuvres du musée des Beaux-Arts de

Dijon, actuellement en travaux sont exposées. Parmi ces tableaux, une magistrale vue du Château de  Mariemont peinte par Jan Brueghel de Velours, le fils du maître anversois. Un paysage infini constellé de détails saisissants de réalisme.

Exceptionnel encore, « La Résurrection », un bozzetto de Pierre- Paul Rubens. De quoi patienter entre les expositions temporaires.

Les expositions temporaires :

  • « Entre Rubens et Van Dyck, Gaspar de Crayer, un peintre de Cour » du 30/06 au 4/11/2018
  • « La fête et la kermesse aux XVIe et XVIIe siècles en Flandre » du 16/03 au 14/07/2019

 

Le musée de Flandre de Cassel

Tél. : 03.59.73.45.71

museedeflandre.lenord.fr

museedeflandre@lenord.fr